La naissance d’une Âme – Canalisation d’Anubis

ameCanalisation d'Anubis, maître des nécropoles & patron des embaumeurs, réalisée le 15 février 2015.

« L’Âme est composée de milliards de particules d’énergies, de ces particules infinies nait une mémoire qui appartient à l’humanité, cette mémoire n’a ni commencement ni fin car tout est en perpétuel mouvement, tout ce qui se défait se reforme, tout ce qui meurt, renaît. La mémoire de vos Âmes appartient à l’humanité qui n’est en elle-même qu’un éternel recommencement sans début ni fin. Il s’agit d’une expérience parallèle qui se répète à l’infini. En réalité, elle n’existe pas, c’est en quelque sorte un passage vers une autre dimension qui elle-même n’a pas de limitation. Ces énergies, ces milliards de particules infinies sont en mouvement ininterrompu.
Une Âme se construit grâce à cette expérience de l’humanité, elle ne peut pas prendre forme sans ces mémoires qui se déplacent dans un espace infiniment grand, au delà de votre système solaire. Elles sont donc également aspirées et conditionnées par d’autres mondes et fréquences qui vous sont étrangers. C’est ainsi que certaines personnes développent des aptitudes extrasensorielles, ou encore les naissances de plus en plus fréquentes des enfants dit « indigo ». Leurs cellules se sont rapprochées d’un cannelage vibratoire plus perfectionné. L’Âme humaine, votre Âme, se gorge de ces particules afin de « construire » un expérientiel de vie, qui elle-même servira à d’autres Âmes. Au cours de ces milliards de vécu, les énergies en interaction se transforment, évoluent et transmutent sur une fréquence différente afin de muter vers un schéma alchimique divergent, une fréquence plus haute, que l’expérience fut négative ou positive.

L’homme, l’humain, puisque c’est de vous dont il s’agit, s’approprie ces mémoires afin de se constituer ses propres expérimentations de « vies ». D’une façon très imagée, c’est un peu comme un charpentier qui choisit ses outils de travail, il va constituer selon ses besoins d’avancement spirituel, une « caisse à outils » qui lui permet d’être charpentier et non forgeron.  Si les outils de départ sont sensiblement identiques pour chaque charpentier, il en est de même pour vos Âmes. Qu’en ferez-vous ? Comment les utiliserez-vous ? Les garderez-vous ? Deviendrez-vous forgeron ? Votre libre arbitre dont vous êtes doté vous permet de modifier vos cellules en cours. De plus je précise que ce n’est pas « vous », vous qui vivez avec votre ego, qui choisissait « vos outils », vous ne faites pas votre « marché » (rire), ni un Dieu quelconque. Désolé de vous décevoir, mais tout cela découle d’un simple calcul « quantique-chimique-spirituel ».

De même, on dit que je pèse les Âmes, les Âmes se pèsent seules, sans jugement, c’est leur composante qui les transforment sur d’autres vécus. Elles se transforment encore et encore pour « vivre ». Tout n’est qu’apparence et illusion dans le verbe « vivre », néanmoins, elles contribuent à l’évolution de l’Univers et non du monde, un Univers sans fin. J’ajoute que j’emploie le mot « Âme » afin de me faire comprendre, mais cette terminaison ne veut rien dire, il n’y a aucun mot dans votre vocabulaire pour nommer justement ce principe. De ces algorithmes, vous vous créez selon vos capacités des expériences d’existence réelle, qui vous semble véritables car vous les ressentez dans votre chaire d’humain, c’est en réalité une simple illusion.

Les rencontres d’Âmes sont nombreuses car il existe une systémie, une appartenance entre les cellules et les énergies. Les plus aptes d’entre vous à percevoir au-delà de votre forme physique et vos pensées vont attirer à eux comme un aimant des particules auxquelles ils seront sensibles, surtout si elles portent en elles, amour ou haine, sentiments identiques dans leurs vibrations d’attraction. Vous pouvez à tout moment « croisé » un « vécu » que votre Âme et vos cellules ont gardé en mémoire et bifurquer vers une évolution ou une involution de votre existence. Les rencontres d’Âme ne sont jamais banales, elles se posent et englobe votre « œuf », symbolique de vos karmas. Elles voilent ou éclairent selon les sentiments qui les animent. Se « souvenir » de notre passé d’Âme aide celle-ci, qui est en mouvance perpétuelle, à s’écarter de la couche basse de certaines sphères pour se diriger vers un environnement moins dense et plus clair si l’interaction est positive. Toutefois ces « voyages d’Âme » peuvent perturber votre ego, toujours en quête d’identification. Vous pourriez avoir le sentiment de vivre entre deux mondes. Une rencontre d’énergie, ce que vous appelez féériquement une rencontre karmique, est un dysfonctionnement qu’il faudra maîtriser intelligemment. Une fois entrée dans votre sphère, celle-ci se verra modifier dans sa structure de base. Il sera alors nécessaire de l’incorporer dans votre vie actuelle où elle n’avait pas lieu d’être. Cette alchimie donnera naissance à une forme de particules, particulièrement complexe à déchiffrer. Les personnes les plus réceptives, ayant la possibilité d’aller au-delà de leur appartenance limitatives, sont des personnes à risque. Si cela arrive dans votre « vie », je vous invite à ne pas lutter et accepter de « retrouver » certaines émotions et événements.

Il est absolument impossible de résister une fois que ces énergies se sont reformées. Je vous met donc en garde contre toute exploration sans Maître. Gare aux ouvertures de portes, car si elles donnent la possibilité de vous réaliser sur une constante plus noble, elles peuvent aussi fabriquer le contraire. Vous aurez alors à gérer plusieurs karmas en même temps. Ce dysfonctionnement, bien maitrisé, apportera une élévation des composantes de votre Âme mais dans le cas contraire des difficultés émotionnelles et relationnelles.

Puisse la Lumière entrer dans vos cœurs à jamais, puissiez-vous vous élever et retrouver l’originel grâce à vos expériences et vécu ».

Canalisation du 15/02/2015 par Vérone