Reportage : médiums, voyants et visionnaires du Père Lachaise

lachaiseUne superficie de 44 hectares...100000 sépultures, plus d'un million de personnes inhumées...

Le Père Lachaise est le plus grand cimetière de Paris intra-muros.
De nombreuses figures de l'histoire de la médiumnité, du spiritisme ou de la voyance reposent dans ce havre de paix, situé au coeur du vingtième arrondissement.
Le 4 novembre 2008, j'ai une nouvelle fois pu profiter du savoir de Charles, mon ami médium et guérisseur. Tout au long de cette jolie journée d'automne, il a su me faire visiter le cimetière du Père Lachaise qui pour certain peut vite ressembler à un véritable labyrinthe. Un lieu, quoi qu'il en soit, incontournable pour se ressourcer, et puiser, pourquoi pas, de l'énergie auprès des sépultures des visionnaires célèbres ou inconnus....

Retour sur ce lieu insolite : Métro Gambetta, avenue du Père Lachaise. Ce n'est pas l'entrée principale, mais la visite est plus sympathique par ce coté ! Vous y verrez, dès l'entrée, un immense ginkgo biloba surnommé ''l'arbre aux 1000 écus'', car dès l'automne, ses feuilles se teintent d'or... L'automne, une saison saison idéale pour découvrir ou redécouvrir cet endroit.
Dès l'entrée du cimetière, nous apercevons le ''Jardin du souvenir'' ou repose Mariana, célèbre voyante de la rue Charonne à Paris dont l'oracle porte le nom. Incinérée au Père Lachaise, selon sa propre volonté, ses cendres furent dispersées sur la pelouse de l'allée verdoyante de ce lieu empreint de souvenirs.
Nous entrons ensuite dans le hall du crématorium en espérant pouvoir nous recueillir devant la statue des Pénitents. Espoir vain, elle n'existe plus comme nous le confirme un employé municipal, convaincu pour l'anecdote d'avoir rencontré Dieu et ses Anges, il y a quelques jours... "Comme je vous vois maintenant..." Pourquoi pas ? La déception passée, nous contournons le monument pour nous arrêter un court instant devant la plaque funéraire d'Achille Zavatta. Un visionnaire parmi les visionnaires du Xxème siècle qui repose aujourd'hui dans l'allée principale, l'allée des visionnaires, l'allée des témoins de temps aujourd'hui révolus, à l'image d'Agricol Perdiguier, compagnon du tour de France, initié à la Franc-Maçonnerie au milieu du XVIIII ème siècle.
Guidé par un véritable devoir de mémoire, Charles se dirige maintenant vers un monument qualifié ''d'hautement énergétique". L'inscription gravée sur la stèle semble attester ses ressentis « Le Christ est ma vie. »

''Le Christ est ma vie. Venez à moi vous qui êtes fatigués''
Notre guide m'explique qu'il y a quelques années, en s'asseyant sur le rebord de cette sépulture, il s'est retrouvé projeté sur la tombe voisine, comme poussé par une force inconnue ! Charles me précise qu' un médium dont le nom lui est étranger repose dans ce lieu aux cotés d'Élisabeth Macall. Au fil du temps, l'endroit est devenu un détour obligé pour les adeptes du spiritisme désireux de saluer leurs pères. Charles nous invite à faire le tour de cette sépulture si particulière en respectant le sens des aiguilles d'une montre et de placer notre dos contre la pierre...
On se retrouve ainsi branché "en direct", l' effet est assuré !

Charles livre ses explications à un ami au dos de la sépulture
Comme vous l'avez compris, mon guide n'ignore pas que je souhaite, principalement, saluer la mémoire des grands visionnaires de l'histoire, alors, imaginez le petit sourire en coin qu'il arbore en m'entraînant vers une tombe qui n'a rien à voir avec l'ensemble de mes recherches. Celle de Victor Noir, journaliste, assassiné en 1870, à l'age de 22 ans, par le Prince Pierre Bonaparte. La statue en bronze à l' effigie de ce malheureux protagoniste de l'histoire ne laisse aucune ambiguïté sur son anatomie et Charles me rappelle qu'au fil du temps, d'anecdotes en anecdotes, les femmes en mal d'amour ou d'enfant viennent, souvent, les soirs de pleine lune, effleurer la protubérance du gisant.

La sépulture de Victor Noir

L'usure du bronze et les fleurs déposées par toutes celles qui ont vu leurs voeux exaucés sont d'ailleurs à la hauteur du nombre de visites reçues par Victor Noir. Fait encore plus étrange, les extrémités de ses pieds semblent aussi marquées par l'usure du temps...
Après cette escale au pays de la superstition, notre chemin nous mène sur la tombe du Docteur Gérard Encausse dit Papus, célèbre défenseur de l'occultisme et co-fondateur de l'Ordre Martiniste, désincarné dans les couloirs de la Salpêtrière, à Paris, à l'age de 51 ans.

La sépulture de Papus

Sur les conseils de Charles, je place ma tête sur le dos de sa sépulture, les deux mains posées de chaque coté de la croix... Instant d'énergie et de communication... Certains évoqueront une sorte de recharge énergétique.
Quelques mètres plus loin, se trouve la tombe de Rufina Noeggerath alias Bonne Maman. Née en 1821 et désincarnée à l'age de 84 ans, elle serait d'origine finlandaise. Connue des spirites du monde entier, Bonne Maman est l'auteur de plusieurs ouvrages consacrés la question de la survivance de l'âme (''La Survie, sa réalité, sa manifestation, sa philosophie. Écho de l'Au-delà'', ''Le spiritime est une loi naturelle''.)
Sa sépulture est également un lieu de passage obligé pour les médiums ... Elle aurait en effet la particularité de soulager les troubles de la vue. Charles m'explique qu'il suffit pour cela, de prendre une feuille sur l' une des plantes fleurissant sa tombe et de la passer sur ses yeux.

Charles nous révèle le secret des feuilles de la tombe de Bonne Maman
N'ayant aucun problème de ce coté là, je laisse Charles à sa cérémonie... Lors de cette excursion, je me rends vite compte que pour accéder aux secrets de notre guide-médium, nous sommes parfois obligés de sortir des sentiers balisés ! Un parcours en zigzag dans un dédale de monuments funéraires qui nous permet d'arriver au "Christ au tombeau". Une tombeau orné d'une porte en vitrail où siège une statue du Christ. L'endroit est un haut lieu de pèlerinage connu seulement des initiés. Un médium dont le nom nous est encore une fois étranger y fut bien inhumé.
A en croire l'anecdote, la porte qui est ouverte l'été est souvent le témoin d'étranges processions... Il n'est en effet, pas rare de voir certaines personnes se prosterner et faire un voeux devant le Christ au tombeau en déposant un bijoux comme signe de reconnaissance. A vrai dire, je ne me souviens pas avoir vu à l'intérieur un parterre jonché de bijoux ! Ceux qui formulent des demandes de voeux optent peut-être pour une autre option comme celle que ne manque pas de m'indiquer Charles : faire le tour du tombeau (toujours dans le sens des aiguilles d’une montre) après avoir déposé une bougie dans l'enclave prévue à cet effet de chaque coté du monument.

En automne, pensez à retirer les feuilles mortes avant d'y déposer votre bougie... L'automne, saison propice à une autre expérience qui rime cette fois avec chance ! Ramassez pour cela, 5 marrons à côté du tombeau et conservez les toute l'année, ce sont des porte bonheur ! Je m'exécute donc comme nombre de personnes autour de moi...
Un peu plus en amont, la sépulture du "Bon berger" s'érige sous nos yeux, une grande statue du Christ, un mouton sur ses épaules.

La sépulture du ''Bon berger''

Il semblerait qu'il existe une tombe similaire quelque part en France mais rares sont ceux qui arrivent aujourd'hui à la localiser ou plutôt, rares sont ceux qui en expriment l'envie.... Et pour cause, selon la légende, celui qui trouve la tombe jumelle l'année ou il s'est recueilli devant celle du Père Lachaise, mourra dans cette même année.. Alors, Mythe ou réalité ? Restons vigilants, le mystère du Bon berger perdure et il n'y a peut-être pas de hasard...
Toujours guidé par Charles, j'arrive sur le lieu de repos de la famille du bon ''Gabriel Delanne". Né en 1857 à Paris, Gabriel Delanne fut élevé dans le cercle du spiritisme, il encore aujourd'hui considéré comme l'un de ses plus grands apôtres.

La sépulture de Gabriel Delanne

Désincarné en 1926, son corps fut incinéré, et ce n'est que bien plus tard que ses cendres rejoignirent la dernière demeure familiale, une sépulture propice à la médiation et riche sur le plan énergétique où l'on peut réellement entrer en connexion avec d'autres sphères.
La tombe d’Hippolyte Léon Denizard Rivail dit Allan Kardec n'est qu'à quelques foulées de celle de la famille Delanne. Fondateur officiel de la philosophie spirite, Allan Kardec est né en 1804 et s’est désincarné en 1869. Sa tombe est abondement fleurie toute l’année et nombre de visiteurs se pressent chaque jour pour lui rendre hommage.

Une inscription gravée en lettres dorées sur sa sépulture invite à la méditation : « Tout effet à une cause, tout effet intelligent a une cause intelligente, la puissance de la cause intelligente est en raison de la grandeur de l'effet…» Charles me conseille vivement de ne pas poser mes mains sur le buste d'Allan Kardec ou en quelque endroit de sa sépulture...Des milliers de personnes prises de ferveur mystique le faisant régulièrement; les énergies qui circulent sur le lieu ne sont malheureusement pas toujours positives !
Mon guide me dirige ensuite vers la dernière demeure de l'un des plus ardents disciples d'Allan Kardec, Pierre-Gaetan Leymarie (1817-1901), célèbre éditeur et libraire de la rue St Jacques à Paris, (1817-1901). La stèle se présente sous la forme d’un petit dolmen, une épitaphe rappelle les certitudes de ce fidèle parmi les fidèles : « Mourir c'est quitter l'ombre pour entrer dans la lumière ».

Ma visite touche bientôt à sa fin mais avant de refermer les portes du Père Lachaise, Charles me confie que notre excursion s'achèvera après avoir rendu visite à Mlle Lenormand... Il nous faut un certain courage pour rejoindre l'allée ou repose ''la divine prophétesse''. Sa tombe se trouve en effet de l’autre coté du cimetière, le temps se couvre, les corbeaux volent bas… Il faut savoir que les corbeaux qui ont élu domicile ici sont gros comme des poulets et qu’ils ont détrôné les chats depuis bien longtemps… Marie-Anne Le Normand, plus connue sous le nom de ''Mademoiselle Lenormand'', est sans doute la sibylle la plus célèbre des temps modernes... Pourtant sa tombe est modeste mais reste néanmoins très visitée ! Il se dit d'ailleurs que si vous avez un problème d’amour, vous devez déposer la carte de l’as de cœur dans un recoin de sa sépulture, des problèmes d’argent, un as de carreau etc…
Avis enfin aux voyants et autres praticiens des arts divinatoires, si vous rêvez de devenir ''Le plus grand oracle de tous les temps'', vous devez savoir que votre voeux se réalisera, peut-être, après avoir cacher l'ensemble des cartes de votre jeu, quelque part, dans les coins ou recoins de la pierre tombale de Mlle Lenormand... Vous choisirez comme il se doit un soir de pleine lune et vous attendrez le lendemain pour venir le récupérer.
En souhaitant vous avoir donné l’envie d’une escapade au royaume de l’étrange…