Investigation : les mancies d’Antan…

chatLe mot mancie vient du grec (manteia) qui signifie à la fois la faculté de prédire, l'action de consulter un oracle et la capacité d'interpréter la réponse donnée. Il est synonyme de "divination" ou "mantique" et sert à former les noms des sciences divinatoires.
Il en existe plusieurs centaines, des plus courantes aux plus farfelues…
Ces mancies, obsolètes de nos jours, ont réellement existé jusqu’au début du XIXème. Elles peuvent être drôles, étranges voire barbares ! Voici les plus anciennes...

Aéromancie
Qu’il ne faut pas confondre avec l’astrologie et la météorologie, encore que cette méthode d’interroger le destin procède dans certains cas de l’une et de l’autre.
Pour prédire par l’examen des variations atmosphériques il faut nécessairement avoir recours à la météorologie. C’est pourtant par interprétation aéromancienne qu’une comète annonce la mort d’un grand homme et cette fois l’aéromancie se rattache à l’astrologie.

Alectryomancie
On trace sur un sol de terre noire un grand cercle qu’on divise en 24 parties égales correspondant chacune à une lettre de l’alphabet et sur laquelle on place un ou plusieurs grains de blé. On place le coq au centre du cercle, le coq picore les grains dans un certain ordre et l’on note dans l’ordre les lettres ainsi désignées par le coq et cela forme des mots que l’on doit interpréter.

Aleuromancie
Méthode pour interroger au moyen de la farine : Au moyen de l’eau et de la farine, d’après les indications d’une certaine quantité de farine remuée sur un parchemin ou, la méthode la plus connue, qui est celle qui consiste à mettre des billets roulés dans un tas de farine que l’on remue 9 fois.

Alphitomancie
Il s’agit de la divination par le pain d’orge qui était pratiquée par la justice des « jugements de Dieu ». Le pain d’orge était préparé d’une certaine manière et celui qui le mangeait et l’avalait sans difficulté avait des chances d’être reconnu innocent, le criminel devait se trahir par une indigestion. Un amant peut savoir en s’appliquant à lui-même la méthode si sa maîtresse est fidèle ou non. Pour cela il doit pétrir de la pure farine d’orge avec du lait et du sel sans levain. L’envelopper dans un boyau de porc comme un saucisson et le faire cuire sous la cendre. Si l’amant digère il peut croire à la fidélité de sa maîtresse, sinon il y a présomption d’infidélité…

Anthropomancie
L’exemple le plus connu d’anthropomancie est celui de Julien l’Apostat, qui, comme Héliogabale, pratiquait cette divination qui consiste à lire le destin d’un individu ou d’un peuple d’après le mouvement des entrailles d’un être humain : homme, femme, enfant, mourant ou à peine mort…

Apantomancie
Certaines personnes considèrent (à tort il faut le dire) le fait de rencontrer trois ecclésiastiques ou de faire voyage dans le même compartiment avec un religieux, comme une indication péjorative. Rencontrer à l’improviste une araignée, un bossu, un aigle, des objets croisés etc… Tous sont des faits de divination spontanée qui se classent dans l’apantomancie.

Astragalomancie
C’est avec des osselets marqués des lettres de l’alphabet que les anciens pratiquaient cet art. Depuis longtemps déjà c’est avec des dés dont les chiffres et les nombres correspondent à des significations particulières que l’on consulte le destin astragalomancie.

Axinomancie
On sait que la hache a une valeur symbolique considérable, c’est pourquoi la façon dont on tient instinctivement une hache, la façon dont le bois se trouve coupé par elle, l’arbre abattu, tout cela donne des indications propices à la divination.

Bolomancie
Il s’agit d ‘une méthode surtout employée par les guerriers. Ils mêlaient des petites flèches dans un sac. Sur chaque flèche, ils avaient inscrit le nom d’une ville qu’ils voulaient attaquer. La flèche tirée au hasard décidait de l’expédition.

Brizomancie
Brizo était une déesse du sommeil et le nom de brizomancie est réservé à l’interprétation des songes du sommeil naturel.

Capnomancie
C’est la méthode qui consiste à faire de la divination en observant de la fumée. Certaines fumées causées par certaines herbes odoriférantes donnent d’autres indications par la forme des tourbillons. Il s’agit alors de capnomancie vraie.

Catoptromancie
Divination par la contemplation du miroir. Il y a plusieurs manières d’obtenir une vision hallucinante ou divinatoire. Regarder sa propre image dans un miroir fixement pendant un temps indéfini mais suffisamment long pour arriver au trouble et à la formation d’images vaporeuses.

Cephaleonomancie
Une tête coupée d’un animal quelconque était placée sur une pierre plate entourée d’un cercle de feu assez intense pour modifier progressivement l’aspect de la tête.

Ciromancie
Cela consiste à enduire une bougie d’un certain produit coloré (noir, rouge, vert, or, argent, bleu ou jaune) qui modifie un peu la composition extérieure de la bougie et ainsi on peut suivre la façon dont s’écoule le long de la bougie, ou du cierge, la cire chaude. Des « modelures » bien imprévues apparaissent et des indications de divination peuvent en être tirées.

Cleidomancie
Vous tenez une clef serrée entre vos 2 mains de façon à la tenir totalement cachée aux regards. Vous faites frapper du doigt par une future maman l’une de vos mains. Le côté mâle de la clef indique que l’enfant sera du sexe masculin, le coté de l’anneau indique une fille.

Cosquinomancie
Divination qui se pratiquait encore au XIXe siècle dans le Finistère. Au moyen d’un tamis, d’un crible.

Dactylomancie
C’est la divination par la palpation des doigts qui donnait des indications sur l’avenir.

Gastromancie
C’est la divination par le ventre. On plaçait entre 5 bougies allumées 3 verres bombés (en forme de ventre) et remplis d’eau. Après quelques invocations aux démons on faisait regarder fixement un point quelconque des vases par une femme grosse pour la première fois et des oracles étaient alors rendus.

Gyromancie
Il s’agissait pour le devin de marcher sur un cercle tracé, de plus en plus rapidement afin d’arriver à un étourdissement spécial qui développait un état de transe qu’on appellerait aujourd’hui état de voyance. Le devin donnait alors ses oracles.

Onychomancie
C’est la divination par l’étude des ongles.

Oomancie
C’est la divination par l ‘étude des blancs d’œufs. Cette méthode ressemble quelque peu à la mancie du marc de café.

Ophiomancie
C’est l’étude de serpents vivants, en cage, par groupe de 2 ou 3. Les devins tirent des présages et des indications proches de leurs mouvements.

Palmosomancie
Un sujet en état de transe ou simplement en état de détente de réceptivité psychique est allongé nu sur une table assez haute. L’opérateur, le palmoscope, examine attentivement les moindres palpitations superficielles ou profondes du sujet qui doivent correspondrent à telle ou telle question posée mentalement, soit par lui-même, soit par un questionnant. C’est le palmoscope qui traduit les oracles.

Pyromancie
C’est la divination par l’étude du feu et des flammes.

Rhapsodomancie
C’est une divination qui se fait en prenant au hasard dans une œuvre poétique un passage qui doit s’appliquer et répondre à la question posée ou à l’état d’âme à traduire. Cette mancie est assez proche de celle que l’on nomme la Bibliomancie, qui elle s’appuie sur la bible.

Xylomancie
La manière dont le bois brûle, se brise ou pousse, permet des conjectures et des présages.