Investigation Numérologique : Didier Deschamps : Bonne pioche ???

Didier Deschamps va t-il redonner un second souffle à l’équipe de France ?

deschampsUne chose est certaine, numérologiquement, Didier Deschamps n’est pas le même homme que son prédécesseur Laurent Blanc ! Ce dernier, perfectionniste dans l’âme, peut se perdre dans des petits détails et en oublier la vue d’ensemble. Conciliant et d’une bonne nature malgré un entêtement évident, il semblerait qu’il lui manquait de réelles qualités de leader afin de venir à bout de cette équipe de France, aux diverses personnalités bien complexes !

Le portrait numérologique de Didier Claude Deschamps né le 15/10/1968 :

Didier a un grand atout pour son nouveau poste, un chemin de vie en 4, qui lui confère régularité, efficacité et constance dans le travail. Tout ce qu’il entreprend doit avoir des retombées concrètes, il est aux antipodes des chimères. Il est pragmatique avec un bon sens inné. Les remises en question et les obstacles ne le perturbent pas.

Sur le plan relationnel il ne supporte pas les gens trop nerveux, volubiles ou envahissants. Il agit par instinct, il repousse les limites, il révolutionne !

Comme toute médaille a son revers, c’est aussi un homme entêté qui peut passer des jours à se torturer l’esprit sur un détail mineur.

Son nombre de voyelle 11/2 lui apporte une grande inspiration et le rend optimiste mais il doit maîtriser ses réactions provoquées par ses émotions et son impulsivité.

Son nombre de consonnes, en 1, lui octroie des qualités de leader et une capacité pour entreprendre mais il a besoin malgré tout d’une grande marge de manœuvre car il déteste se sentir à l’étroit.

Son nombre d’expression, en 3 marque son côté généreux, sa disponibilité et ses qualités d’écoute. Il sait arrondir les angles et recoller les morceaux, ce dont il va avoir besoin…

Il est de plus très dynamique mais a besoin d’être soutenu dans ses initiatives.

Son nombre de maturité, en 7, le pousse à rechercher une certaine liberté d'action. Il se dirige vers un engagement social tourné vers des valeurs morales (ce dont l’équipe de France a bien besoin).

Il possède un karma en 2 et en 6 (0 en table d’inclusion sur ces 2 nombres) :

Son karma en 2 le rend parfois peu diplomate, impatient et hypersensible en ce qui concerne la parole de l’autre qu’il considère comme un jugement. Il peut être rapidement frustré, agressif et réactif. Il aime affirmer son point de vue mais n’est pas toujours enclin à écouter celui de l’autre, de plus il « exige » de l’autre qu’il soit conforme à ses attentes, ce qui est souvent utopique.

Son karma en 6 le fait rechercher la perfection, il devra donc accepter l’imperfection chez les autres et admettre qu’ils puissent être différents.

Il est actuellement en année personnelle 3, ce qui ramène souvent à des faits marquants vécus en année personnelle 9 (dans son cas il était en année 9 en 2009, année de son engagement auprès du club marseillais).

Il traverse une maison VI avant le 15/10/12 et ensuite une maison V après le 15/10/12.

Actuellement, Année personnelle 3 + maison VI : Il est noté une activité cérébrale intense, beaucoup de discussions et un esprit compétitif exacerbé.

Du 15/10/12 à fin décembre 2012, il sera en personnelle 3 + maison V :

Cette configuration lui apporte du succès, de nombreux déplacements et beaucoup de contacts. Cette configuration devrait lui apporter un premier succès, la qualification des bleus pour le mondial de 2014.

Conclusion : la lecture de son thème laisse présager que Didier Deschamps peut être l’homme de la situation ! Il devrait réussir là ou Laurent Blanc a baissé les bras.

Il a beaucoup d’atouts pour mener à bien cette délicate mission : de la pugnacité, de la méthode, de la communication et un désir de réussite.

Les joueurs de l’équipe de France ont des personnalités différentes, dont certaines loin d’être faciles, il réussira sa mission si il accepte ces différences, c’est une condition sine qua non à son « pari » de ramener la France à son niveau de champion du monde, de plus il devra maitriser son impulsivité toujours latente… Et chose qu’il ne pourra pas maîtriser, espérons qu’on lui donnera une marge de manœuvre suffisante afin qu’il garde entière son envie…

En un mot, bonne pioche pour la FFF ! Souhaitons lui de réussir !