Investigation Numérologique : Breivik, son massacre révélé par les nombres

Breivik avait programmé la date du 22/07/2011...
Une date qui, selon la numérologie, ne doit rien au hasard !

norvegeNé le 13/02/1979
Le profil de Anders Behring Breivik (réalisé avec la méthode américaine / Alphabet danois-norvégien) met en lumière une récurrence de nombres qui ne peut être liée au hasard :
Homis le chemin de vie, trois autres nombres sont à prendre en considération dans toutes études numérologiques :
Le nombre de voyelles (nombre d’aspiration)
- Nombre de voyelles de A. Breivik : 7
Le nombre de consonnes (nombre de réalisation)
- Le nombre de consonnes de A. Breivik : 22
Le nombre d’expression.
- Nombre d’expression de A. Breivik : 11

Anders Behring Breivik a perpétré son massacre le 22/07/2011
Cette date reprend ces trois principaux chiffres numérologiques importants, le 11 étant contenu dans 2011 et dans son nombre d'expression.
Le 22 est son nombre de consonnes, le 7 son nombre de voyelles.
L’essence de la date du 22/07/2011 (l’addition de tous les chiffres) est égale à 33 :
22 (maître nombre non réduit) + 7 + 4 (2+0+1+1) = 33Cette date reprend donc des caractéristiques importantes retrouvées dans le thème de Breivik mais au-delà de cela, nous retrouvons trois maîtres nombres (11/22/33)

11/22/33... Logique funeste
En symbolisme, Le 11 symbolise la maîtrise sur le plan matériel, le 22 sur le plan mental, le 33 sur le plan spirituel.
- Le 11, dans son aspect négatif, est le symbole de la lutte intérieure et de l’égarement qui en résulte.
- Le 22 représente le mouvement, la surpuissance et parfois l’épreuve ultime.
- Le 7 est le symbole de la totalité de l’univers créé.Membre de l'Ordre norvégien des Francs-Maçons, Anders Behring Breivik s’intéressait non seulement de prés à l’occultisme mais vouait aussi une véritable passion pour les chiffres.
Extrait du procès : « 13h30 : Plusieurs psychiatres interrogent Breivik. Ils le questionnent notamment sur sa manie des chiffres et des pourcentages (...) » - Source : Europe 1 le 20/04/2012.Outre la numérologie classique, on retrouve dans l’alphabet hébraïque, des significations liées aux chiffres et aux lettres qui laisse perplexe et qui accentue le fait que la date du 22/07/2011 n’est pas liée au hasard :

TAV : 22ème lettre de l’alphabet hébraïque.
Sens d’origine : la croix, le signe.
Valeur numérique : 400.
Symbolisme : elle représente l'aboutissement de la Création et la totalité des choses créées. Il est l'aboutissement de tout un enseignement, de toute une initiation, un pas à pas vers la perfection. C’est la vibration par laquelle le non-dit se libère, c’est l’accomplissement. On parlera dans un sens plus général et dérivé de symbole, perfection, alliance, achèvement, précision, souffle et sang.

ZAYIN : 7ème lettre de l’alphabet hébraïque.
Sens d’origine : l’arme.
Valeur numérique : 7
Symbolisme : ZAYIN est une lettre de puissance et de discernement, c'est la force qui donne la liberté et l’indépendance aux puissances crée, le pouvoir du libre-arbitre accordant le choix de faire ou de ne pas faire. Zayin force à s'assumer et à se prendre en charge, il symbolise le combat intérieur, le but à atteindre, la forteresse à conquérir.
On parlera dans un sens plus général et dérivé de guerre, conflit, fracture, changement, et remise en question.

KAF : 11ème lettre de l’alphabet hébraïque.
Sens d’origine : la paume de la main.
Valeur numérique : 20
Symbolisme : Le KAF représente la "paume" de la main, l’effort produit pour dompter les forces de la nature. Cette lettre représente le potentiel pour agir, la coordination, la force et le destin. L'aboutissement du KAF est la conséquence d'efforts mentaux et physiques et révèle aussi la capacité de faire sortir un potentiel. On parlera dans un sens plus général du pouvoir de réprimer ou d'élever.
Le symbolisme de ces 3 lettres en relation avec la date de l’événement n’est pas anodin :
- La croix, l’arme et la paume de la main. (Symbole, perfection, alliance, achèvement, précision, souffle et sang, guerre, conflit, changement, remise en question, pouvoir de réprimer ou d'élever, mouvement, questionnement sur l'identité, question sans réponse).
- L’addition des 3 valeurs numériques attribuées à ses lettres et de 427 (= 13 = 4)

Le 13 est le jour de naissance d’A. Breivik. Ce nombre représente la mort et la renaissance dans la 13ème carte du tarot de Marseille, mais il renvoie également à la lettre hébraïque MEM qui est la lettre de l'eau: Symbole de l'écoulement de la vie et de la sagesse ine. MEM suggère la simultanéité, le révélé et le caché, c'est pour cela que c'est l'initiale de "Moïse" qui révèle la loi et de "Messie".
Dans un sens dérivé, on parlera de mouvement, de courant, de question sur l'identité, de question sans réponse.

Le 22/07/2011 qui résonne d’une façon particulière sur Breivik en numérologie traditionnelle induit un lien direct avec la signification des lettres hébraïques qui répercutent des indications très claires.
Sa personnalité selon la numérologie traditionnelle

Anders Behring Breivik a un chemin de vie en 5 par le 14 considéré comme une dette karmique. Le 14 peut, selon le contexte et les nombres qui l’entourent favoriser une épreuve entrainant d’importantes transformations de vie chez l’inidu. Ce chemin de vie 5 montre un homme épris de liberté, avec une certaine impulsivité, il aurait dut lui donner de l’ouverture d’esprit.

Son jour de naissance, le 13, ainsi que son nombre de réalisation en 22 lui apporte un esprit ultra conservateur, attaché à ses racines, à sa terre, à son pays. Ce 22 (nombre de réalisation) très présent lui donne des envies de dominer le monde, de s’intéresser à l’humanité dans son sens large (politique et économique) et en fait un homme méthodique, précis et rapide.

Son 7 en nombre de voyelle lui confère un esprit analytique important renforcé par son 11 (force intelligence).

Quand on analyse sa table d’inclusion, on y retrouve un nœud émotionnel rattaché au père (2 en 1), un problème de communication (0 en 3) et un idéalisme profond (0 en 6).

Son cycle 2 (à partir de 32 ans / année de son forfait) est en 4 par le 13, ce qui donne une impulsion supplémentaire à sa folie « conservatrice ».
D’un naturel impatient, il peut mettre tout en œuvre pour aller au bout d’une idée.
Esprit indompté, rebelle à tout, particulièrement aux lois, sauf les siennes. Il est habité par une âme de gourou ou de syndicaliste, et dans ce qu’il projette, il faut qu'il y ait, un but, une mission à accomplir.
Il possède un esprit de concentration surpuissant, un œil acéré qui lui permet de voir les moindres détails.
Il aime croire qu’il est l’élu.
Exigeant à l’extrême, il a de grands desseins et malheureusement le pouvoir de les réaliser…

Conclusion : personne ne naît ni bon ni mauvais, mais nous sommes tous pourvus d’outils plus ou moins importants. L’homme se conduit donc, au cours de sa vie, tel un funambule qui se doit de tenir son balancier en équilibre.
Quand ce dernier est doté d’outils particulièrement important l’équilibre est moins aisé. Il a donc la possibilité de transformer ses atouts pour devenir une personne importante qui peut réaliser de grandes choses s'il le maintient dans de bonnes vibrations, dans le cas contraire, ses outils peuvent devenir des armes meurtrières.
C’est le cas de Breivik, qui, à mon sens n’est absolument pas skyzophrène mais un homme qui s’est perdu dans son potentiel et a basculé dans la folie meurtrière, ses propres armes se sont retournés contre lui.

James Eagan Holmes, le tueur de Denver est né le 13/12/1987 : son chemin de vie est identique à celui Breivik (5 par le 14 / jour de naissance identique : le 13). James Eagan Holmes : expression en 4 / Voyelles 2 par le 20 (le 20 étant le jour de la tuerie), nombre de consonnes en 7 (idem au mois de son forfait).