A Savoir : le nombre 13 revisité (vite fait) par la numérologie !

13Êtes-vous Triskaïdékaphobique* ?
… Et oui, c’est ce nom un peu barbare ou tout du moins étrange que l’on donne aux phobiques du « vendredi 13 » !

 

Tout cela s’inscrit dans des légendes ancrées en nous depuis longtemps.

 

Le 13 symbolise les 13 personnes à table au cours du dernier repas du Christ et le 13ème et dernier Dieu des vikings dans leur mythologie, ce qui fut vraisemblablement repris par les chrétiens qui ont désigné Satan comme étant le 13ème ange.

 

Il s’avérerait que c’est un vendredi 13 qu’Ève a tenté Adam (ce qui reste fortement à prouver), que le christ est mort sur la croix et que la malédiction est tombée sur Babel… On pourrait en écrire des pages et des pages…! Et pourtant, la légende est vivace !

 

Les hôtels, surtout en dehors de l’Europe n’affiche pas leur 13ème étage comme vous pouvez le constater sur cette photo prise à New York.

 

Alors le 13… Qui est-il ?

 

En numérologie, il fait partie des nombres qui retrace une dette karmique, au même titre que le 14, 16 et 19.

 

Quand on retrouve ce 13 à certain endroit très précis d’un thème numérologique c’est souvent parce que la personne, dans une vie antérieure, ne sait pas trop donner de peine et a fait travailler durement d’autres personnes à sa place. Le message est donc clair : Il faudra travailler dur, l’argent ne tombera pas du ciel ! Il dénote également une peur de la mort qu’il faudra surmonter. Effectivement rien de drôle mais surmontable !

(Le 16 étant par exemple beaucoup plus puissant dans un registre négatif).

 

Le 1 et le 3 ne vont de toute façon pas ensemble, c’est l’union du roi et du bouffon.

 

Ces deux chiffres ne font pas bon ménage. L’addition des deux donne un 4 dont l’énergie symbolise le travail, la labeur et la rigueur… Bref, rien de super drôle mais rien de catastrophique non plus. Il a un coté imprévisible et « coup de chance » ce qui lui vaut d’avoir ses adeptes qui se ruent sur les loteries le 13 mais surtout le vendredi 13 !

 

Ce nombre, qui est la 13ème lame du tarot de Marseille signifie la mort, mais qui dit mort dit renaissance et c’est souvent d’une mort symbolique dont il s’agit.

 

Alors… Êtes-vous Triskaïdékaphobique ?

 

Bon vendredi 13 !