Qui est Joe Biden ? Son portrait par les nombres

Qui est Joe Biden ? Son portrait par les nombres

Joseph Robinette Biden est le 46ème président des Etats-Unis. Mais qui est-il vraiment ? C’est ce que je vous invite à découvrir au travers de ces nombres…

Son portrait numérologique

Sa 1ère énergie est en 2, son chemin de vie est en octave puisqu’il vient d’un 20, ce qui déculpe l’énergie du nombre en positif comme en négatif. Il est identique à sa seconde énergie puisqu’il est né un 20, ce qui renforce d’autant plus l’essence du nombre. Ces deux premières énergies se positionnent au niveau du cœur, ce qui en fait une personne hypersensible qui a dû se forger une carapace depuis longtemps. Ces deux premières influences lui apportent une énergie Yin, ce qui lui confère une grande imagination, le sens de la conciliation, de la collaboration et une adaptabilité plus grande que la moyenne. Néanmoins, il a besoin de stabilité, tant dans sa vie affective que professionnelle. Pour autant, il peut se monter cyclique et balancer entre deux pôles extrêmes. Son énergie est plutôt lente et il peut être régulièrement confronté à des peurs. Sa troisième énergie, le 11 de son mois de novembre, apporte du yang et une force qui temporise son rythme lent de son chemin de vie et de son jour de naissance. Cette troisième force lui apporte l’envie de se dépasser, de délivrer un message novateur et lui donne une belle intelligence dotée d’une forte intuition. Sa quatrième énergie en 4 par le 13, lui apporte de la stabilité et de l’organisation, le sens du détail et du travail bien fait. Joe Biden est un visionnaire, capable d’imaginer et ensuite de mettre en action car il est propulsé par sa 3ème énergie, très électrique et Yang. Il est à l’aise dans les rôles de second, il a d’ailleurs était le vice-président de Barak Obama de 2009 à 2017, la personne qui travaillera à ces côtés devra posséder des qualités de leader afin de former avec lui un duo complémentaire car il ne possède pas spécifiquement, au 1er regard, les nombres des grands leaders politiques mais cela ne veut pas die qu’il ne peut pas faire le job. Ce qui est flagrant, c’est qu’il est l’opposé de son prédécesseur, Donald Trump, qui lui, possède une énergie très rapide : voir le thème de Donald Trump.

Avançons maintenant plus en avant dans son thème en observant les nombres cachés, ce qui va modeler la personnalité de Joe Biden, jusqu’à devenir l’individu unique qu’il est. Commençons par son nombre d’expression, à savoir comment il est perçu et forcement ce qui le compose également, ce nombre est placé sous le l’énergie du 8, ce qui lui donne l’apparat d’une forte personnalité dirigée vers le pouvoir dans tous les domaines. Son expression lui confère des capacités de courage et de concentration et le destine à vouloir réaliser de grandes choses afin d’en récolter les fruits, tant financiers que matériels, tout en écoutant sa voix intérieure. Son nombre d’aspiration, qui reflète ce qu’il est venu expérimenter dans cette incarnation, la voix intérieure de l’âme en quelque sorte, est sous l’énergie du 5, un nombre qui parle de liberté, de prises de risque et qui demande à être novateur et adaptable. Sa motivation profonde le pousse à faire l’expérience d’une existence pleine d’aventures et lui apporte le goût du défi, ce qu’il vit pleinement durant cette élection 2020.

Son nombre de réalisation est en 3, ce qui indique une aisance parfaite dans sa communication et dans son expression qu’il manie à la perfection même si cela n’a pas été inné car on remarque une case d’inclusion 3 vide, case qu’il a remplit depuis longtemps maintenant. Ce désir d’ascension de parvenir à la tête de son pays se retrouve dans son nombre de But, un 1 en octave, soit démultiplié. Le nombre de but représente l’ambition, le statut les titres et les honneurs et fait référence au plan global du destin, donc aux grandes expériences de la vie. Ce nombre 1 en octave (1 par le 10), reflète donc bien ce désir, devenu réalité. Ce nombre est valorisé quand il croise la Maison X, or actuellement il se trouve en Maison VIII. Le nombre de son premier prénom est également en 1 en octave, ce qui le prédispose à avoir une liberté d’action dans son domaine professionnel avec des prises d’initiatives en endossant des rôles de chef et de dirigeant. Sa case d’inclusion met en exergue un bon équilibre, à savoir que sa case 7 en 1 nous montre qu’il sait qui il est, son 1 en case d’inclusion 8 qu’il sait gérer les finances et son 3 en case d’inclusion 9, qu’il rend le meilleur de lui par son type d’expression, la communication.

Joe Biden - Donald Trump

Sa météo sur l’année 2020

Joseph Biden est en année personnelle 8, cette année en 8 est loin d’être anodine, puisque c’est l’année dite « karmique », c’est la récolte de ce qui a été planté en amont. Durant cette période, il est possible d’accéder à des postes à responsabilité et d’exercer son pouvoir mais également de chuter. Ce 8 est en syntonie avec son nombre d’expression et sa case d’inclusion puisque cette dernière est en 1 qui renvoie à son nombre de but (1 en octave). Les chances d’accéder à la fonction de président sont donc réunies si et seulement si les « semailles » en amont sont justes, ce qui doit donc être le cas ! Il traverse une maison VIII et avec ce croisement en année personnelle 8, la période peut être déstabilisante et conflictuelle. Ce croisement informe, dans la majorité des cas, d’une destruction pour une restructuration complète dans un processus de transformation et d’évolution. Il se trouve en 4ème apogée, placé sous le nombre du 9, qui représente l’accomplissement et l’humain. Il n’était pas dans les meilleures dispositions pour gagner cette élection puisque ce 8 (le jugement) ne peut se colorer qu’en prenant en compte, une des grandes lois de l’Univers, le principe de cause à effet.

Conclusion

Joseph Biden est l’opposé absolu de son prédécesseur, même si les « nombres atouts » d’un dirigeant de pays ne se voient pas au premier abord dans son thème, ils sont présents néanmoins. Les plus : c’est un homme d’action, adaptable, réunificateur et novateur qui sait coopérer et qui sera très à l’aise avec l’international, domaine qu’il va mettre au premier plan dès 2021. Les moins : une certaine inertie peut parfois le caractériser, il devra se souvenir qu’il a 4 ans pour faire ses preuves et il pourra être confronté à des pertes de temps occasionnée par des hésitation et parfois à du dispersement. Il devra alors compter sur son équipe afin de garder son fil conducteur. Un président serein qui laissera une empreinte certaine durant sa présidence.

© Vérone Garnier